Le tarot et l’astrologie

Il y a plusieurs techniques que l’on peut utiliser afin de pouvoir voir l’avenir. Cependant, pour que la voyance puise se faire correctement, il nécessite deux choses indispensables qui sont les deux entités : les voyants et les consultants. C’est pourquoi le don du voyant et les supports ne suffi pas afin de faire une pratique correcte. Effectivement, il faut que les consultants donnent un peut de leur part pour que la voyance réussie. Et parmi cela, il y a l’astrologie. Ce qui est complémentaire à la lecture du tarot ou la tatomancie.


Des Étoiles et des Arcanes

Arcanes

Le taromancie et l’astrologie sont la plupart du temps considéré comme tel des jeux de salon populaire. Les couples sont plus heureux à l’idée de savoir que leurs signes astrologiques sont compatibles ou lorsqu’ils tirent la carte numéro six d’un jeu de tarot (la carte de l’amoureux). Nulle connaissance complémentaire n'est indispensable pour faire ce genre d'expérience plaisant, de la même manière qu'ils ne nécessiter d'aucune compréhension théorique de la façon de tomber amoureux... Mais ceux qui s'y intéressent le plus se rendront compte que l'astrologie ne partager pas la vie en bien et en mal, mais que c'est un précepte bien plus compliqué. Ils se rendront aussi compte que le Tarot est plus complexe qu'il n'en a l'air. Que renferment alors communément ces deux procédés divinatoires? Le fonctionnement de ces deux choses comporte des symboles et ces symboles soulèvent de nouvelles questions. Ils doivent être interprétés... Les signes conceptuels de la carte du ciel sont interprétés en images et en figures. Les dénominations des symboles, tel le Bélier, Capricorne ou Vénus, présentent la dimension archétypale qui symbolise nos images intérieures. Al question que l’on doit se poser c’est que si c’est le fruit du hasard? Il apparaît que les cadences célestes forment seulement une analogie, cependant le contenu palpable de l'astrologie est la psyché humaine, y compris l'inconscient. Et ce dernier utilise un langage pictographique. L'usage d'un dialecte pictographique est conjoint à l'astrologie et au Tarot. L'excellent système des arcanes du Tarot ne nous procure pas des symboles conceptuels ayant besoin d'être interprétés en images afin d’avoir un sens: il nous procure des images exhaustives de notre vie intérieure. Par ces études, le Tarot comporte un excellent supplément à l'astrologie. Le Tarot traite pareillement les symboles. Et, tout également en astrologie, ils nécessitent d’être interprétés. Certainement, le consultant qui tire « LE DIABLE » ne fera pas la rencontre du diable muni de ses sabots fendus. Ce qui veut dire qu’il ne s’agit pas dune concrétisation palpable des cartes de tarot, mais plutôt d’une figure identique à la psyché du client. Les deux préceptes se conjoints de manière idéale au niveau pratique. Il ya des cartes du Tarot qui semblent symboliser directement certains symboles astrologiques, et par contre elles ne sont pas absolument identiques. L’analogie entre le symbole astrologique et l'image du Tarot est assez élevée afin de pouvoir voir leur rapport, mais d’une différente manière, il y a pareillement des différences qui peuvent nous octroyer de nouveaux essors.

Le langage symbolique de deux techniques divinatoires

Il est nécessaire d’avoir une connaissance du symbolisme astrologique dans le Tarot pour une bonne combinaison des deux techniques. Il est pareillement nécessaire de savoir quelque chose de l'histoire et du symbolisme du Tarot. Astrologie et Tarot fonctionnent avec des représentations et des symboles ouverts. Les deux arts sollicitent du conseiller responsabilité et capacité pour reconnaître certains chances et dangers. Le grand avantage du Tarot, néanmoins, est sa compréhension instantanée. Si nous incluons l'idée qui contribue aussi à l'explication. Ce procès popularise le progrès de développement personnel. Les pratiquants, ici, dépendent moins des intuitions spécialisées de l'expert. Et l'astrologue se sent moins obligé à offrir « la bonne interprétation » en toute circonstance s’il y a l’intervention des cartes du Tarot. La séance devient essentiellement riche et essentiellement profonde étant munie de cet élément innovant, parce que les représentations parlent directement à l'âme. Les mêmes effets positifs peuvent t’être rencontrés dans les représentations des rêves. Si l’on a fait l'expérience de la profondeur accrue que peut renfermer une consultation astrologique tandis un client parle d'un rêve, on saura combien les représentations archétypales œuvrent de manière intense et profonde. Si le consultant n'a pas de rêve à présenter, les voyants en ont un à disposition : le Tarot ne renferme pas moins qu’un recueil des rêves archétypaux du genre humain. Les 78 arcanes du Tarot récapitulent les archétypes oniriques de l'humanité. Avant même que le travail du Tarot ne soit entretenu, on connaît ces 78 scènes, parce qu’on rêve tout à tout moment de ces figures ancestrales, même si elles comportent parfois des costumes distinctifs.

Communications entre les planètes et les cartes

Planetes

Quelles sont les cartes de tarot qui correspondent aux planètes et aux zodiaques? Il y a plusieurs astrologues et tarologues qui ont leurs propres optiques, mais malencontreusement, elles sont toutes distinctes ! Il n'y aucune carte de Tarot qui est attribuée à des symboles astrologiques identiques. Ainsi, on a décidé de donner à certaines images astrologiques certaines images du Tarot, illustrant différentes figures de ce symbole. Les 22 cartes nommées « atouts » sont les arcanes majeurs. Elles sont faites pour séduit quelques astrologues qui en ont tiré les réflexions suivantes : On connaît dix planètes et douze symboles du zodiaque ce qui fait un total de 22 symboles par conséquent toutes les cartes devraient coïncider exactement à une planète ou un signe. Cependant, il s'est promptement avéré que les deux préceptes ne pouvaient être interprétés par des correspondances particulières. Cela n'a rien de surprenant si l'on examine les diverses provenances des deux présages: l'astrologie se fonde sur les cycles naturels, durant que les symboles du Tarot ont été issus d’un dessin fait à la main par des personnes. Ceux qui persistent à attribuer une carte à une planète ou un signe distinctif nécessiteraient également à s’exposer à être capable de développer de quelle manière traiter des planètes qui n'ont pas d'ailleurs été découvertes, car on ne peut pas créer aisément quelques nouvelles cartes. De plus, ils doivent développer pourquoi ce précepte devrait être si concluant, en dépit du fait qu’à l’instant de la création du Tarot et pendant les trois premiers siècles de sa vie, sept planètes exclusivement furent connues, et l'astrologie ne comptait donc que 19 symboles. De manière que le travail ne paraît pas aussi élémentaire que cela. Quel dommage ! Notre esprit structuré aurait aimé dénouer cette troublante ambiguïté !

Relations ambiguës

Non uniquement les symboles eux-mêmes et la relation entre arcanes et planètes sont ambigus, mais l'ambiguïté capitale demeure dans notre vision du monde. Il est important de remarquer pourquoi distincts individus peuvent voir des choses distinctes dans une image identique du tarot. C'est un point décisif, car on sait que distincts points de vue peuvent amener à des portées d'acte différentes. De ce fait, nous pouvons estimer la façon dont nous voulons interpréter un certain symbole en expérience vécue. Nous pouvons modifier Saturne en pénitence ou en bonheur, en échec ou en réussite. Astrologie et Tarot sont deux procédés différents ayant un but commun : nous encourager à reconsidérer notre vie. Ces instruments nous assistent à réinterpréter, remanier, remuer dans tous les sens certaine chose que nous discernons comme négatif jusqu'au moment où l’on a changé d'apparence. Quelque disposition peut pénétrer dans notre vie sous l'apparence d'une difficulté, mais se transformera doucement en source d’entendement, en une prétexte de délivrance et d'accord de l’implication particulière de notre soi-disant destinée. L’astrologie et le tarot ne sont pas avant tout considérés tels des procédés pour retracer des états actuels, mais de préférence également des outils de changement, de permutation. Ils peuvent nous assister à reconnaître le sens de nos peines, à découvrir le défi que présente une difficulté ou le message dont émane notre bonheur. Si on connaît un procédé procurant des vérités distinctes et dépourvues d'ambiguïté, capable de différencier distinctement et raisonnablement l’illumination de l'obscurité, ce procédé ne serait d'aucune utilité pour la connaissance et la délivrance de soi. À l’opposé, on peut faire bonne utilisation de l'ambiguïté de ces deux préceptes symboliques. Cela demande pourtant que nous n'agissions pas identiquement à des émérites érudits du Tarot, mais que l’on demande leurs impressions à nos consultants et les laissions contribuer à l'interprétation.

Symboles mâles et femelles

Symboles males et femelles

Pour finir, un mot touchant l’attribution des symboles mâles et femelles. Principalement, un faciès masculin dans les deux préceptes symbolise un principe masculin dans notre propre psyché interne, que l’individu soit une femme ou un homme. C’est pareil pour les planètes et emblèmes féminins. C'est exclusivement dans un deuxième temps que l’on interpréterait une figure féminine (en tant que projection) semblablement à un indice que le consultant est convive à comparer, ou à désigner avec, une femme de son voisinage. Nous sommes tous issus d'une alliance d’ascendances masculines et féminines. Cependant, nous pensons d'abord à un homme au moment où que l’on voie l'image d'un guerrier ou d'un roi. De ce fait, le conseiller nécessiterait toujours de préciser que chaque carte comprend une optique supplémentaire Le Tarot est l'un des exceptionnels systèmes occidentaux qui n’obéissent pas à l'ordinaire puissance patriarcale des hommes. Aussi un précepte plus parfait que l'astrologie présente plus de dieux et de planètes masculins que féminins. Par exemple, Poséidon-Neptune est un dieu masculin, voire si le Neptune astrologique symbolise sans nul doute un principe féminin. Les 22 cartes du Tarot, relativement à elles, renferment à peu près tant de faciès féminins que masculines. Les abondantes femmes herculéennes symbolisées sur les cartes forment une des capitales raisons pour qui le Tarot a perpétuellement dû demeurer secret, car prêtres, censeurs, scientifiques et agents secrets, tous des hommes, ont perpétuellement soupçonné que les tarologues pourraient braver les autorités traditionnelles. Ce soupçon n'était clairement pas dénué de raisonnement. Une différente raison de la suspicion des puissants était le fait que même des gens simples pouvaient assimiler le Tarot, parce qu’il était composé de représentations de préférence que d'informations manuscrites, et ne réclamait pas de calculs compliqués. Rappelons que l'école abordable à tous n'a été officiellement engagée en Europe, 200 ans auparavant. Antérieurement à cela, enseignement et éducation n'étaient abordables qu'à une élite masculine peu abondante. L'éducation pousse généralement les personnes à désirer se délivrer et révéler leurs avis. De cette optique, l'éducation par les images est spécialement puissante, car elle indique une représentation ample, holistique de l'homme. Derrière ce folklore du Tarot populaire et propice aux femmes, il est déplaisant que même au XXe siècle, les deux jeux de Tarot les plus réputés ne portent pas le nom des femmes qui les ont peints et produits, mais plutôt des hommes avides de réputation qui en ont eu le concept et les ont commandés. (Rider et Waite n'a pas peint une seule partie de « leurs » cartes - ce fut Pamela Coman Smith qui les dessina. Et peu importe que soit l'idée apportée par maître Crowley, le « Tarot de Crowley » fussent en fait peint par Frieda Harris.) Juste pour dire combien ceci est immérité pour ces femmes : imaginez que les réputés Tournesols de Vincent Van Gogh doivent être nommé « Les tournesols de Claude » naturellement parce que monsieur Claude, son voisin, furs dits un jour : « Oh monsieur Vincent, pourriez-vous me peindre quelques bons gros tournesols ! » Ainsi dite, une place gratifiée est réservée à la femme dans le monde de l’Astrologie et du Tarot. On le remarque chez la suite des arcanes du Tarot, entre autres, on se voit faire face à des femmes de hauts rangs (La Papesse, L’Impératrice), ou des femmes qui indiquent des clés initiatiques (La Justice, La Force, L’Étoile) et la femme étant aperçue au centre d’Univers!! L’Astrologie, relativement à elle, amène à reconnaitre des individus influents ou même, des dieux tels Cassiopée, Astrée, Séléné, Vénus… Et les affiliations et dénominateurs conjoints entre l’Astrologie et le Tarot sont rarement d’une grande exactitude. Nous avons donc pu constater de quelle manière l’astrologie et tarot pouvaient non exclusivement concourir et s’illuminer mutuellement. Les éventualités d’interactions entre astrologie et cartomancie demeurent abondantes et expansives : il y a par exemple un tirage semestriel ce qui correspond à une demi-révolution solaire et un tirage mensuel qui correspondant à une révolution lunaire. L’essentiel gain de la juxtaposition entre astrologie et tarot – en plus du fait qu’il peut aider à garantir ou nier une interprétation - habite dans l’éventualité proposée au praticien d’affiner ses interprétations en allant du procédé qui lui convient le mieux. Par conséquent, celui qui connaît déjà excellemment le tarot peut couramment imprégner les symboles astrologiques pendant que l’astrologue novice pourra rentablement s'initier au tirage du tarot.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×